Baya.re a besoin de vous pour garder son indépendance : https://www.tipeee.com/baya-re
Coup de Coeur : Audrey Dardenne, une embellie créole

Coach vocal et professeur de chant à l'école de musique de la Source, L'A.R.E.M (Réunion), Audrey (auteur-compositeur-interprète) dirige successivement le choeur de l'Université de La Réunion; Choeur à Coeur et la Chorale de l'A.R.E.M. Depuis 2006. 

C'est en chantant qu' Audrey insuffle une bouffée d'air frais à la musique -déjà si riche- de son île. Le maloya traditionnel et son rythme ternaire se voient enrobés de vers français et font un pas vers l'international avec le groove d'une soul à l'américaine. Originaire de La Réunion, Audrey naît à Toulouse. C'est à 8 ans qu'elle découvre la terre de ses grand-parent et s'y attache pour longtemps. Un master d'interculturalité mention Anglais en poche, l'artiste est fascinée par l'histoire des Etats-Unis et c'est La Cité des Anges; Los Angeles qui lui ouvre les bras pour près d'un an de féérie. Le mélange des cultures est fait ! 

 Un album « a fleur de coeur » voit le jour en 2005, une forme de remerciement à Dieu avant de débuter réellement sa carrière artistique. Dès 2007, Audrey propose ses nouvelles compositions accompagnée à La Réunion par les talentueux Gérald Loricourt, Steve Sautron, Jean-Yves Padeau et Benoît Garcin et connaît un joli succès local. Elle se voit sollicitée pour la première partie de Gérald Depalmas en juin 2010 au théâtre plein air de Saint Gilles. D'autres rencontres seront décisives comme celle avec Erick Benzi (Anggun, Johnny Haliday, Celine Dion, JJ Goldman...)

 «Voix d'or de La Réunion » en 2008, Audrey ne cesse d'étonner par son univers. En 2009, elle a su conquérir non seulement La Réunion mais a également illuminé Paris (comme à la Scène Bastille en février ou au Baiser Salé en juillet pour le festival "Quand l'Afrique nous tient") par l'alliance de ses trois genres: pop-soul anglo-saxonne féérique, chanson française douce à souhait et maloya poignant.

 Le véritable « premier » album distribué d'Audrey Dardenne, « Embellies & autres Féeries » une auto-production, arrive enfin dans les bacs en mai 2011. Elle y exalte la beauté de son île, l'importance de savoir regarder la vie du bon coté et de ne jamais oublier ses rêves à travers un retour vers l'enfance. Comme les arc-en-ciels qui ne se forment qu'en présence du soleil et de la pluie, dans la vie, les plus gros nuages sont aussi suivis de près par de jolies périodes d'éclaircies qu'il ne faut pas rater selon Audrey... Bien consciente de la réalité des choses, Audrey nous dépose au pays des fées -souvent imparfée- et nous conte les joies et les malheurs que nous avons tous un jour rencontrés. Mais après quelques nuages, se souvenir d'une seule chose: attendre la prochaine embellie... 



Et voilà une petite reprise de "Oté gran mèr" d'Oussanousava : 

Les musiciens : Gérald Loricourt, Jean-Yves Padeau,, Benoit Garcin, Steve Sautron, JC Dupèbe, Jean-Jacques Evrard, Stéphanie Aho, Niels Hoyrup, Jérome Calciné, François Legros, Pascal Manglou, et Thierry Hesler.
Choristes: Dominique Barret, Fabrice Legros, Bastien Picot, Manon Ducap, Lisa Diaz, Lisa D-Ramaye, et Léa Imache.


Paroles & musique: Audrey Dardenne sauf
« Maison dentelle » et « Au delà des vagues » : musique Gérald Loricourt et Audrey Dardenne /paroles Audrey Dardenne.
ainsi que la reprise de Gran-mère (Fréderic Joron) avec l'aimable autorisation de Oasis/José Payet.
Arrangements vocaux: Audrey Dardenne
Arrangements instrumentaux: Audrey Dardenne & Gérald Loricourt
sauf un titre arrangé et féerisé par Erick Benzi ^^
Enregistré chez MDC Prod à St Louis par Pascal Manglou.

« Le meilleur album sur lequel j'ai travaillé cette année »
"Embellies & autres Féeries masterisé par Erick Labson (Grammy award meilleur ingénieur son des Etats-Unis 2010 - Mastering Universal Studio, Hollywood) 

En show case à Agora Sainte Marie le 18 juin
En première partie d'Ousanousava le 5 aout à Luc Donat
et le 16 septembre au TPA de St Gilles
retrouvez toutes les infos sur www.myspace.com/audreydardenne

Share | | lu 2478 fois | publié le 05/06/2011




Facebook


Twitter

Google +